RÉAPPRENDRE À VIVRE EN HARMONIE l'intuition d’Éléna Fernandes

Partie se réinstaller chez son père avec l’envie d’un retour à sa terre natale après un burnout, Éléna Fernandes redécouvre la nature et la forêt à travers des balades quotidiennes à côté de la maison qui donne sur une forêt. Sans le savoir, elle goûte à un bain de forêt et découvre la communication intuitive. C’est le sourire aux lèvres qu’Éléna évoque sa relation à la forêt et transmet « La Parole des arbres » et ce qu’elle peut apporter à chacun.

“J’ai eu besoin de m’extraire de la grande ville et de retourner à la nature.”

“Je viens de l’économie sociale et solidaire. Je faisais de la gestion de projets dans le nord de la France. En 2016, j’ai eu un accident de vie. Un burnout m’a obligée à tout arrêter et j’ai eu besoin de revenir à ma terre natale et de me reconnecter à la nature. C’est comme ça que tout a commencé. ” Éléna Fernandes parle avec une voix très douce. « Je vivais à Lille. Assez rapidement, j’ai eu besoin de m’extraire de la grande ville et de retourner à la nature. À trente ans, je me suis retrouvée chez mon père, qui vit à l’orée d’une forêt. J’allais marcher parmi les arbres. Et à force de passer du temps avec eux, je me suis aperçue que je me sentais mieux. »
Éléna cherche à comprendre pourquoi elle se sent mieux. Elle se met à lire sur les bienfaits de la forêt. Progressivement, elle découvre l’art de la sylvothérapie et décide de laisser les arbres lui enseigner.

“Je pense que nous sommes nombreux à avoir un arbre-ami, un arbre qui compte pour nous.”

Éléna continue de se rendre en forêt quotidiennement. Elle sent qu’elle respire mieux, que le rythme de son cœur ralentit. Ayant quitté son travail, elle a laissé la vie trépidante derrière elle. La sérénité revient doucement. Progressivement, Éléna se rend compte qu’elle entend les arbres, qu’ils lui donnent des conseils : “Je pense qu’on est nombreux à avoir un arbre-ami, un arbre qui compte pour nous, comme l’arbre au fond du jardin quand on est enfant ou l’arbre du parc qu’on va régulièrement voir et qui devient pour nous comme un ami, un ami silencieux.”. Pour Éléna, les arbres ont cet avantage, comme les animaux, de ne pas avoir de mental. En passant du temps en forêt, nos perturbations mentales s’apaisent au contact des arbres qui ne sont pas soumis à la pensée. “C’est un peu comme si j’avais intégré la forêt, que j’étais devenue un peu arbre.”

“Intégrer les qualités de l’arbre et de la forêt”

Maintenant, Éléna se présente comme une arbre-monde, un trait d’union entre l’être humain et les arbres qui peuvent être des enseignants, des pères, des sages qui peuvent nous aider à traverser nos moments difficiles. ». Elle aime partager sa vision de la relation avec la nature, sans l’imposer, afin que chacun trouve l’inspiration pour développer sa relation intime à la forêt.
En côtoyant les arbres, elle a entendu un appel à prendre la plume. Son livre « La Parole des arbres » sorti cette année est un guide de perception des messages portés par les arbres : il parle de la communication intuitive. « Changer notre mode de relation aux arbres nous ouvre à d’autres espaces d’interaction avec les animaux et les humains. L’expérience qu’a été l’écriture de ce livre m’a permise de mieux sentir ce qu’une personne traversait sans rien en dire et d’être plus disponible pour l’écouter. » Pour Éléna, chacun peut développer son propre dictionnaire de communication avec les arbres qui lui sont propres. Elle interprète le sien comme une sorte de radio ou de télégraphe qui se met en route pour recevoir des réponses à des questions qu’elle décide de poser intérieurement aux arbres.

“La communication intuitive pour honorer la nature et le vivant”

La Parole des arbres est un manuel composé de trois parties, qui suivent le squelette de l’arbre. On commence par les racines : pour recevoir l’information scientifique sur la biologie de la forêt. Le tronc est consacré aux messages des arbres, en particulier de ceux labellisés “remarquables” (ce qui a poussé l’association Arbres qui œuvre pour la reconnaissance des arbres remarquables en France à soutenir le projet d’Éléna) : « On peut avoir besoin, pour se reconnecter aux arbres, de se reconnecter à un arbre remarquable. Cela permet ensuite de mieux apprécier l’arbre au fond de son jardin. ». La dernière partie, c’est la cime, c’est transmettre, pour que le lecteur puisse se former à la communication intuitive à travers un guide en dix étapes.
Depuis deux ans, Éléna sillonne la France et propose aux groupes qui souhaitent la suivre des bains de forêt : “On chemine à la rencontre de la forêt”. Éléna enseigne d’abord des bases, la biologie de la forêt : “Souvent, il faut nourrir le mental pour rentrer dans la magie du vivant. ” Puis, chacun fait son expérience. Parfois, devant un arbre, quelqu’un se met à pleurer : “L’arbre accompagne une libération. Il y un surgissement, une spontanéité. Vous êtes là et soudain une tristesse se dépose, une colère reste en forêt et vous êtes allégé en sortant.”

“Réapprendre à lire la nature, décrypter le paysage, vivre en harmonie avec l’environnement”

Aujourd’hui Éléna mène un projet d’écriture en lien avec un “peuple racine” de Colombie à travers la rencontre entre des occidentaux désireux de se reconnecter profondément au vivant et des représentants d’une communauté Iku. “Je veux retransmettre le contenu du dialogue qui va s’instaurer. À travers ce dialogue, nous allons réapprendre à lire la nature, décrypter le paysage, vivre en harmonie avec la nature.” Pour Éléna, il est aussi question de réparation, car les Ikus, qui ont connus la colonisation espagnole, ont souffert de cette rencontre avec le monde occidental. « Ce qui m’intéresse, c’est d’aller au-delà de la langue. Qu’est-ce qu’on peut comprendre en étant ensemble, en présence. C’est une porte qui s’ouvre. Je ne sais pas ce que ça va donner mais j’ai la sensation que c’est important de l’explorer. ».

Souhaitons belle route à Elena, passerelle entre les arbres et nous, qui nous propose ce bel ouvrage plein de témoignages et de réflexions, et autant de rencontres avec la vie et la pensée d’autrui qui permettront pour sûr à chacun d’avancer sur un sillon lumineux.

Retrouvez Elena Fernandes et ses propositions de conférences et de bains de forêt sur https://www.elenafernandes.fr/

Interview originale d’Eléna Fernandes chez Borealia dédiée à Alain qui a permis cette rencontre. Menée par Emilie Maj le 12 novembre 2022 à l’issue de la dédicace du livre « La Parole des arbres » (KIWIeso éditions – 2022)


POUR ACHETER LE LIVRE “LA PAROLE DES ARBRE” – CLIQUER ICI

 

Laisser un commentaire