PREMIER AMOUR de Nikolaï Gabyshev

PREMIER AMOUR de Nikolaï Gabyshev

6,00

La nouvelle de Nikolaï Gabyshev qui accompagne la sortie du film de Stepan Burnashev PREMIER AMOUR

195 en stock

Description

Employé comme pêcheur dans l’Arctique sibérien, Mikhaïl fait une halte à la capitale. Au hasard de ses vagabondages, il rencontre une dame en qui il ne met pas longtemps à reconnaître une camarade d’enfance. Ces retrouvailles vont bousculer les plans qu’il avait pour les jours suivants : rentrer chez lui dans la toundra et retrouver sa cabane, ses chiens et ses compagnons de pêche.

Évocateur de la vie dans l’Extrême-Orient russe, ce classique de la littérature yakoute par Nikolaï Gabyshev reflète une vision romantique de l’existence dans le Grand Nord.
Cette nouvelle est illustrée par des photos du film Premier amour du réalisateur yakoute Stepan Burnashev (sorti en France en 2019), une comédie romantique qui traite de la pureté de la relation amoureuse et pose cette question : un amour d’enfance a-t-il une chance vingt ans après ?

L’ouvrage accompagne la sortie en salles du film : « Volodia, éleveur de chevaux, monte à la capitale pour s’acheter un fusil de chasse. Il manque de se faire écraser par la voiture d’une femme d’affaire. Tous les deux ne mettent pas longtemps à reconnaître en l’autre son premier amour.  » Porté avec douceur et une pointe d’humour par les acteurs yakoutes Fedot Lvov et Katia Egorova, PREMIER AMOUR a la saveur des souvenirs d’enfance. Subtilement, le spectateur plonge dans la vie quotidienne et le rythme de la vie dans une ville du Nord de la Russie. À travers cette histoire raconté par le réalisateur sibérien Stepan Burnashev, chacun pourra se reconnaître et, durant un moment, se sentir transporté de l’autre côté de la planète.
Stepan Burnashev a remis au goût du jour l’un des plus grands classiques de la littérature sibérienne : la nouvelle de l’écrivain yakoute Nikolaï Gabyshev, poète, écrivain et rédacteur de la revue L’Étoile du Nord. Le héros de Gabyshev, qui était pêcheur dans l’Arctique sibérien devient dans le film éleveur de chevaux. Comme dans l’oeuvre littéraire, l’héroïne du réalisateur est une femme indépendante qui réussit dans ses entreprises. C’est avec sensibilité que le livre et le film évoquent le tendre souvenir de la jeunesse et proposent de donner une chance, vingt ans plus tard, à une relation amoureuse entre deux anciens camarades de classe.
Stepan Burnashev est l’un des chefs de file de la nouvelle vague du cinéma yakoute, un cinéma d’art et d’essai émergeant qui commence tout juste à se faire connaître en Occident. Véritable phénomène en

copyright Borealia

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.