Imaginaires du Nord et d'ailleurs

MONGOLIE, LA VALLÉE DU GRAND CIEL

MONGOLIE, LA VALLÉE DU GRAND CIEL

39,00

Comme une fenêtre ouverte sur le « Grand Dehors », ce livre est une invitation au voyage, dans l’espace et en esprit. L’ouvrage MONGOLIE est une chevauchée contemplative dans une dimension et un temps différents qui pourtant sont aussi les nôtres.

40 en stock

Description

175 pages de textes et photographies
de Etienne Dehau et Claire Sermier, avec une préface de Kenneth White

Comme une fenêtre ouverte sur le « Grand Dehors », ce livre est une invitation au voyage, dans l’espace et en esprit. L’ouvrage MONGOLIE est une chevauchée contemplative dans une dimension et un temps différents qui pourtant sont aussi les nôtres.

Un livre à ouvrir doucement pour comprendre l’univers mythique de la steppe, en se laissant d’abord emporter par le tourbillon des images : cavaliers soudés à leur monture, troupeaux dévalant les montagnes en nuages de laine et de poussière, yourtes noyées dans l’océan moutonnant des collines, héritage chamaniste rescapé de temps immémoriaux…

Livre-compagnon dont les mots, qui s’attachent à sonder l’ancrage mystérieux des nomades dans l’infini des herbes, sauront ajouter encore au plaisir du voyage pour susciter, comme disait Mangeclou « un grand bouillonnement de cervelle et ferveur de coeur». Que commence la traversée, dans la présence des montagnes inondées de lumière, dans le galop des chevaux couleur de terre brûlée, lointain écho de l’Empire des Steppes, « dans la Force du Ciel Eternel »… « Va, fils de la cavale!… Dans le puissant hennissement de ta libre existence ! »

LE PHOTOGRAPHE

Etienne DEHAU parcourt le monde depuis une vingtaine d’années, effectuant régulièrement des séjours en Mongolie, en Chine, au Yémen et en Amérique du Sud avec un prédilection pour les déplacements à pied ou à cheval. Photographe, auteur de nombreux reportages, il s’intéresse particulièrement aux régions du monde dans lesquelles la nature reste particulièrement préservée, aux peuples qui ont conservé des traditions vivaces. Il cherche à transmettre les émotions ressenties devant les grands espaces ou régions désertiques, à saisir des portraits qui évoquent un mode de vie et un rapport au monde différents.

L’AUTEUR

Claire SERMIER voyage en Asie depuis plus de quinze ans et surtout en Mongolie. Après des études de philosophie à la Sorbonne, puis de langue mongole à l’institut des Langues Orientales à Paris, elle obtient une bourse d’études à Ulaanbaatar où elle séjourne de 1981 à 1984. Depuis lors, ses incursions répétées dans les étendues mongoles la font adhérer à ce dont peut témoigner la photographie lorsqu’elle parvient à approcher l’être des choses : la notion de temps est absente de l’espace intérieur du monde comme celui de l’âme.