Imaginaires du Nord et d'ailleurs

L’AFFÛT ou COMMENT JE ME SUIS TRANSFORMÉE EN CERF

L’AFFÛT ou COMMENT JE ME SUIS TRANSFORMÉE EN CERF

20,00

Courageux, exigeant et parfois radical. Entre le documentaire engagé et le conte merveilleux.

2 en stock

Description

120 pages
de Claudia Huntzinger

[…] Cet automne-là, je présentais mon dernier roman dans une librairie. Je parlais de ma mère, elle que j’ai toujours aimé entendre dire que l’écriture, comme l’amour, n’a pas de genre. Et j’ai ajouté avoir ainsi appris d’elle à oublier la division entre masculin et féminin, pour aller, « in the Indian Way », vers une appartenance plus cosmique, m’agrandir du langage de la neige, du loup, de l’enfant, du vivant tout entier. Ça se passait chez Violette & Co, rue de Charonne à Paris. Puis vite, gare de l’Est attraper le TGV de 20 h 25, puis le parking de Colmar, ma voiture — et déjà je remontais chez moi, j’atteignais l’étage des forêts, l’air avait retrouvé son goût, poivré, quand soudain, dans mes phares, un tonnerre de beauté a traversé le chemin d’un bond, pattes rassemblées, tête et cou rejetés en arrière, ramure touchant le dos, proue du poitrail fendant la nuit.

Claudie Hunzinger vit dans les montagnes. Elle a fabriqué des pages d’herbes, des livres en foin, des bibliothèques en cendre. Aujourd’hui, elle écrit des romans. La nature est très présente dans son double parcours d’artiste et d’écrivain.

Fernande Petitdemange, photographe, cherche à épuiser les formes du réel à partir de ses collections et de celles de musées. Elle en construit des séries, Jeux de dames, Trophées et reliques, Veilleuses d’argile, Les Sentinelles du temple, Le fonds d’Auguste B., tel un journal intime en N&B.